10 raisons de venir au Japon en hiver

Le Japon en hiver, y avez-vous déjà pensé ? Cela vaut pourtant le coup pour découvrir un autre aspect du pays. Voici pour vous convaincre les 10 raisons de venir au Japon en hiver !

10 raisons de venir au Japon en hiver : le Mont Fuji

Commençons cette liste avec le mont Fuji. Évidemment, vous ne pourrez pas le gravir car ce volcan emblématique n’ouvre à la randonnée que pendant deux mois, en juillet et en août. Toutefois, l’hiver est l’occasion de le voir recouvert d’un beau manteau blanc. D’ailleurs, ce n’est pas parce que les randonnées n’y sont pas possibles que vous ne pourrez pas faire de magnifiques clichés depuis les lacs environnants.

Les Onsens

Voilà une expérience typiquement japonaise ! Les onsens, ce sont ces sources d’eau chaude que l’on trouve un peu partout. C’est la raison pour laquelle c’est une expérience incroyable ! Profitez de la douce chaleur des sources alors que l’air froid vous rafraîchit le visage. Avec un peu de chance et selon les régions, vous aurez de la neige pendant que vous vous prélassez. Une sensation unique !

Le voyage hors-saison

À l’inverse du printemps ou de l’été, l’hiver est peu fréquenté. Évidemment, cela implique donc des prix pour les billets d’avion plus abordables, des réservations d’hôtel moins chères, et tout simplement moins de monde dans les rues !

L’hiver avec le beau temps !

Si vous habitez la France, l’hiver signifie probablement ciel gris et déprime. Au Japon, en dépit de l’hiver, le ciel reste la plupart du temps d’un merveilleux bleu et le soleil, même s’il ne vous réchauffe guère, vous montre ses rayons.

10 raisons de venir au Japon l'hiver : le festival de Sapporo
Yuki-Matsuri à Sapporo

Yuki-Matsuri à Hokkaïdo

Le festival de la neige de Sapporo a une longue histoire. On trouve désormais dans plusieurs villes ou stations de ski du monde ce genre de manifestations culturelles mais Sapporo maintient la tradition depuis l’après-guerre ! 2019 marque d’ailleurs la 70ème édition. Vous pourrez découvrir des constructions longues parfois de plus de 20 mètres. Et c’est sans parler de ces créations qui reproduisent des bâtiments célèbres comme le British Museum, des vestiges égyptiens ou encore le célèbre Angkor Wat.

La nourriture de l’hiver

Les Japonais aiment accorder leur alimentation en fonction des saisons. L’hiver est par conséquent l’occasion de découvrir des spécialités de saison. Vous avez par exemple les Oden. Il s’agit d’une espèce de pot-au-feu dans lequel on retrouve divers ingrédients comme les œufs, du daikon ou différents produits à base de poisson.
Un autre plat traditionnel de l’hiver est le nabe. Il s’agit d’une marmite remplie d’une soupe légère dans laquelle seront mis à bouillir différents ingrédients. Il n’existe pas de recette précise et les Japonais sont par conséquent libres de l’adapter à leur propre goût, mais on retrouve généralement une sorte de choux, du tofu, des champignons locaux… Le Shabu-Shabu peut faire penser au nabe, mais ici, le principe est surtout de faire bouillir de la viande.

Une journée de ski

Le Japon ne manque pas de stations de ski. Même si vous restez dans la région de Tokyo, il est possible de faire des voyages d’une journée. Gala-Yuzawa est une station reliée par Shinkansen à la gare de Tokyo. Vous pouvez pratiquement partir les mains dans les poches : de la gare, vous pouvez prendre les télécabines et vous avez la possibilité de réserver avant votre arrivée des skis et une combinaison. Le soir, vous pouvez être de retour à 21h après avoir dévalé les pistes toute la journée.

Setsubun : on jette des haricots dehors pour chasser les démons
Des haricots jetés dehors pour chasser les démons

Setsubun : le nouvel an chinois… au Japon

Autrefois, le Japon utilisait le calendrier lunaire venu de la Chine. De nos jours, le “nouvel an chinois”, appelé Setsubun, est toujours célébré mais à une date fixe. Le 3 février, les Japonais chassent les démons de leur maison en jetant des haricots dehors. Les temples organisent diverses festivités et vous pouvez aussi manger des “Ehōmaki”, des makis plus longs que la moyenne.

La saison de sumo

Avouez que cela serait dommage de venir au Japon sans avoir l’occasion de voir un match de sumo ! Les compétitions n’ont pas lieu tout au long de l’année. À Tokyo, elles ont lieu trois fois par an : janvier, mai et septembre. À ce sujet, les places s’arrachent rapidement, alors il vaut mieux réserver à l’avance. Si vous êtes à l’extérieur du Japon, vous pouvez réserver grâce au site officielhttp://sumo.pia.jp/en/ (en anglais)

La première floraison !

Tout le monde vient au Japon pour voir les sakuras, les cerisiers en fleur. Mais parmi les 10 raisons de venir au Japon en hiver, il n’est pas possible d’oublier les… pruniers ! Tout aussi beaux, ils fleurissent avant les cerisiers et indiquent la sortie de l’hiver. Précédant de plusieurs semaines les cerisiers, ils sont pourtant bien moins connus mais méritent pourtant le détour !

Convaincu(e) ?

Alors jetez aussi un coup d’oeil sur nos séjours d’hiver. Toutes nos offres sont à découvrir ICI. De plus, pour l’hiver 2018/2019, Air France propose une série de promotions pour des billets aller-retours à des prix vraiment intéressants. Retrouvez-les sur cette page.