Déplacez-vous facilement avec votre carte Suica ou Pasmo

Vous avez du mal à vous y retrouver dans les transports en commun de Tokyo ? C’est vrai que contrairement à ce qui se fait en France où généralement une seule compagnie gère les transports publics de la ville ou de la région, Tokyo compte une multitude de compagnies ferroviaires exploitant différentes lignes. Un cauchemar quand votre correspondance vous oblige à changer de compagnie ! La solution ? La Suica !

Le système de tarification

Une carte Pasmo

En général, le trajet dépend du nombre de gares que vous traversez. Plus vous allez loin, plus le prix augmente. Acheter votre ticket à l’unité vous demandera donc de regarder une carte à l’entrée de la gare, chercher votre destination et le prix que vous aurez à payer, pour ensuite aller à une machine et acheter un ticket au prix correspondant. C’est déjà assez compliqué pour une seule entreprise, mais imaginez quand vous devez prendre des correspondances ! Cela vous oblige à répéter autant de fois l’opération !  

La solution ? Une carte magnétique (Suica/Pasmo)

Toutefois, il existe une solution qui vous permet de voyager sans plus penser à rien. Il existe des cartes magnétiques rechargeables utilisables sur plusieurs réseaux. La compagnie ferroviaire JR-West propose sa carte “Suica”. La compagnie de métro de Tokyo propose quant à elle une carte similaire, appelée “Pasmo”. Grâce à des accords entre les compagnies, ces deux cartes peuvent être utilisées sans condition ni restriction sur les deux réseaux, et sur la quasi-totalité de l’ensemble des réseaux de transports de Tokyo et sa région (Dans le détail, on peut aussi l’utiliser dans d’autres régions, mais il vaut mieux se renseigner avant ou prendre une carte locale).

L’utilisation est simplissime : vous la présentez à la borne de votre gare de départ et d’arrivée. Votre carte est débitée automatiquement du montant nécessaire. Cela fonctionne aussi sur le même principe dans les bus. Petit conseil : si vous devez monter par l’arrière du bus, vous devez présenter votre carte deux fois (à la montée et à la descente). Si on vous fait monter par l’avant, cela veut dire qu’il y a un tarif unique et que vous serez débité tout de suite. Vous présentez votre carte seulement à la montée.

Comment l’obtenir ?

Vous pouvez vous procurer ces cartes dans les gares. Les machines vendant des tickets proposent aussi de vendre des cartes Suica ou Pasmo. Ces machines sont généralement disponibles en anglais. Vous pourrez suivre les instructions données et choisir le montant d’argent que vous souhaitez mettre sur votre carte, de 500 à 10000 ¥ en une fois. Il faut aussi payer une “caution” pour cette carte. En quittant le Japon, vous pouvez aller au bureau d’une gare et demander à rendre la carte pour récupérer l’argent restant.

Quelques autres avantages 

Diverses cartes magnétiques utilisées au Japon. La Suica est en bas à gauche

Si vous restez longtemps au Japon (à partir d’un mois) et que vous ferez régulièrement le même trajet, vous pouvez prendre un “Teiki”. C’est une sorte d’abonnement. En revanche, il n’existe pas d’abonnement global pour toutes les lignes, à l’image de la carte Navigo en Île-de-France. Vous devez choisir une gare de départ et une gare d’arrivée. Avec le Teiki, vous pourrez voyager gratuitement sur toutes les gares situées entre votre point de départ et d’arrivée. Si vous allez plus loin, votre carte est débitée du montant nécessaire pour compléter votre voyage (Par exemple, si vous allez une gare plus loin que votre gare d’arrivée, vous ne payez que la somme nécessaire pour voyager une gare).

Les Teiki s’obtiennent sur les machines vendant des tickets dans les gares. Il faudra enregistrer un nom et un numéro de téléphone. Vous pourrez ensuite choisir la durée de votre abonnement : un, trois ou six mois.

Finalement, les paiements par Suica/Pasmo sont aussi possibles dans bons nombres de magasins ou services : Konbinis, cafés, distributeurs automatiques, consignes dans les gares. Vous pouvez payer votre facture avec votre carte !