5 (mauvaises) habitudes qu’un séjour au Japon changera 

L’un des aspects les plus enrichissants d’un séjour à l’étranger, c’est l’opportunité de découvrir (et d’assimiler !) des comportements bénéfiques pour nous et pour les gens qui nous entourent. Aujourd’hui, nous vous proposons de passer en revue 5 comportements courants en France qu’un séjour au Japon changera certainement !

Les chaussures

Au Japon, il est absolument impensable de porter des chaussures à la maison : elles seront systématiquement laissées à l’entrée, dans ce qu’on appelle le vestibule ou genkan (玄関, littéralement “porte de la connaissance profonde”). A noter que ce n’est pas le seul endroit où les chaussures sont bannies : ça peut être aussi le cas parfois dans les temples, restaurants, lieux de travail, etc.  Vous verrez qu’il devient automatique de retirer ses chaussures, sans même y penser ! Conseil pour les pieds frileux : pensez prévoir une paire de chaussettes supplémentaire si vous avez à vous déchausser !

Le téléphone

Au Japon, et encore plus dans les grandes métropoles comme Tokyo, les transports en commun font partie intégrante de la vie quotidienne. Aussi, pour rendre l’expérience (déjà fastidieuse) le plus confortable possible, il est essentiel de préserver un minimum de silence pour la tranquillité de tous. Par conséquent, il est signalé qu’il ne faut pas téléphoner dans les trains et qu’il faut mettre son téléphone en mode silencieux. On vous garantit qu’on s’habitue vite à la quiétude des métros et trains japonais !

Organisation et pragmatisme

Dans un pays aussi densément peuplé que le Japon, il est impératif d’intégrer la notion d’organisation dans l’espace public. Tout à une place définie, un sens clair et le pragmatique règne en maître. On évite donc de se mettre en plein milieu des escalators ou de rentrer dans les transports en bousculant des autres passagers ! Ouvrez l’oeil pour repérer les sens de circulation et autres indications susceptibles de vous aider à vous diriger.

Déchets et autres détritus

La propreté des villes japonaises est surprenante (on vous en parlait dans cet article). En effet, jeter vos détritus par terre vous vaudra des regards incendiaires, voire même des réprimandes. De même, les fumeurs jettent leurs mégots dans les cendriers des espaces fumeurs, et non dans la rue (voir notre article “être fumeur au Japon“). Enfin, lorsqu’on vit dans un appartement ou une maison au Japon, le tri sélectif est obligatoire (et on vous l’accorde, ça demande un certain entraînement).

Ponctualité

Si le retard pourrait être qualifié “d’habitude culturelle” dans l’Hexagone, au Japon, la ponctualité est très importante ! Imaginez, les compagnies ferroviaires présentent des excuses publiques pour 2 minutes de retard… De manière générale, qu’il s’agisse d’un rendez-vous personnel ou professionnel, il faut toujours arriver en avance. On vous conseille donc de prévoir un peu de marge, surtout si vous devez prendre les transports en commun.