Hagoita-Ichi ou la fête des raquettes

Organisée chaque année à Tokyo, au temple Senso-ji, la fête des raquettes se tient du 17 au 19 décembre. 

Situé dans le quartier de Asakusa, le temple Senso-ji fait partie des lieux les plus visités de la capitale japonaise. C’est là que se déroule Hagoita-ichi, un marché où l’on vient chercher hagoita 羽子板, volants, cerfs-volants et autres décorations pour les fêtes du Nouvel An.

Mais que sont les hagoita 羽子板  ? Ce sont des raquettes en bois rectangulaires qui étaient utilisées pour jouer au hanetsuki (羽 根 突 き ou 羽 子 突 き) , un jeu de raquette traditionnel japonais proche du badminton.

Très populaire et très pratiqué à l’époque Edo, en particulier par les jeunes filles et en fin d’année, le hanetsuki tomba dans l’oubli et les raquettes hagoita 羽子板 devinrent des objets d’ornement décoratif.

Photo : https://www.japanallover.com/2011/01/hagoita/ 

C’est pendant l’ère Meiji qu’apparurent les premiers marché de hagoita 羽子板, vendues pour chasser les démons et offerts en guise de porte-bonheur à l’occasion d’une naissance.

Les hagoita 羽子板 du marché de Hagoita-ichi sont donc uniquement décoratifs, ornés de dessins et d’accessoires. Côté face, le hagoita porte traditionnellement le portrait d’acteurs de kabuki ou de personnages célèbres ; on peut également trouver des raquettes à l’effigie de stars populaires, de sumos célèbres, d’athlètes de renom et même de personnages d’anime.

A chaque achat, le vendeur et l’acquéreur applaudissent en chœur avec le vendeur une fois la vente conclue. Une tradition très joyeuse (et un peu bruyante) !