Harajuku, le quartier de l’école

 Coeur de la mode et des nouvelles tendances, Harajuku est le repère décalé pour la jeunesse Tokyoïte. はらじゅくへようこそ!

Harajuku, quartier fashion et populaire

Une fois sorti de la gare, vous le remarquerez certainement : ce quartier est le domaine des jeunes japonais passionnés de mode ! Cœur de la culture populaire et des dernières tendances extravagantes, le quartier a vu passé des générations de tendances extravagantes : les gothiques lolita, la mode Fruits, les ganguro et yamababa, les kogaru etc… Des jeunes talents et “influenceurs” sont souvent recrutés par des agences dans les rues de Shibuya ou d’Harajuku pour des apparitions dans des magazines. Ce fut le cas pour Kyari Pamyu Pamyu, aujourd’hui mondialement connu pour son style kawaii décalé et sa musique édulcorée. 

Takeshita-doori, au pays des merveilles

En empruntant la Takeshita-doori, votre œil sera captivé par des personnages hauts en couleurs…dans tous les sens du terme : cheveux arc-en-ciel, vêtements roses flashy, pantoufle à fourrure… les styles les plus décalés sont au rendez-vous dans cette avenue ! Explorez les boutiques toutes aussi loufoques les unes que les autres et donnez une bonne dose d’arc-en-ciel à votre garde robe ! Et pour une pause gourmande, on opte pour les fameuses crêpes japonaises  : crème, fraises, chocolats, fruits, coulis, cheesecake, glaces etc. Du bonheur en cône !

Ura-Harajuku, l’envers du décor

Enfin, découvrez derrière les grands immeubles qui encadrent le quartier, les rues piétonnes et cafés dissimulés qui représentent le « ura-harajuku » (Harajuku de l’envers). Ici, des boutiques et des magasins beaucoup plus petits qui donnent leur charme au quartier. Chaque boutique porte sa griffe et en offre pour tous les goûts ; vous trouverez certainement votre bonheur ! Et c’est sans compter les nombreux magasins d’occasion qui cachent d’innombrables trésors…

Des cafés pas comme les autres

Si on retrouve des cafés traditionnels tels que le Starbucks ou le Saint Marc café, Harajuku est également le havre des cafés inhabituels : Reissue et ses personnages 3D, ou encore le neko-café et ses variantes comme le fukuro-café (hibou) ou bien le harinezumi café (hérisson). Et si vous voulez expérimenter le plus loufoques d’entre eux, arrêtez-vous au kawaii monster café, où des maids déguisés en monstres kawaii (mignon) attendent de vous servir leurs plus belles pièces montées dans une ambiance des plus folles.

De la nourriture, encore et toujours

Vous ne savez pas quel plat goûter ? Pas de panique, vous pourrez tout trouver à prix raisonnable à Harajuku ! Du restaurant Ootaya qui propose de la cuisine traditionnelle japonaise, vous pourrez également déguster des gyôza au Gyôza rou, des okonomiyaki, des tempura au Tendon Tenya, des escalopes de porc (katsudon) au Kichin Katsu, des sushis, des udon… Prêts à tous les essayer ?

Et si vous ne cherchez qu’un petit en-cas vous n’aurez qu’à rester sur la Takeshita-doori  : barbapapa arc-en-ciel, glaces extravagantes et crêpes aux mille saveurs vous attendent en bas de la rue !

⇒ Consulter notre article sur les restaurants à Harajuku

Ô champs Elysées

Une fois Harajuku parcouru de fond en comble, vous parviendrez jusqu’à Omotesandô, les Champs Elysées japonais. Cette longue avenue adjacente au quartier “street fashion” regroupe d’innombrables magasins de marques de luxe. Hugo boss, Chanel, Dior, Louis Vuitton… tous se sont donnés rendez-vous sur l’avenue pour se défier. Si nous sommes loin des couleurs flashy de la Takeshita-doori, vous serez étonné de découvrir les visuels proposés par ces boutiques « BCBG » qui semblent s’être lancées dans un concours d’architecture.

Une petite promenade au parc Yoyogi

Le parc Yoyogi est l’un des plus grands parcs publics de Tokyo. Empli de cerisiers et de ginko, ce parc vous offre ses plus belles couleurs au printemps et en automne. Asseyez-vous et profitez du paysage… et des performances des artistes qui se sont donné rendez-vous pour étonner le public ! Ne ratez surtout pas les Rockabilly qui sont au rendez-vous tous les week-end !

Un dernier détour par le temple Meiji

Avant de retourner à la gare d’Harajuku, vous pourrez faire un petit tour au temple Meiji. Ce sanctuaire est l’un des plus importants de la capitale. Entouré de milliers d’arbres, il offre l’opportunité de rompre avec la jungle urbaine Tokyoïte et de profiter d’une promenade au milieu de la nature. Passez l’immense torii marquant l’entrée du sanctuaire, lavez vos mains dans la source rituelle et offrez vos prières à la divinité protectrice des lieux aux côtés des japonais.