Hina Matsuri (雛祭り) : la fête des filles

Chaque année, le 3 mars, le Japon met à l’honneur les petites filles au cours d’une journée de célébration appelée Hina Matsuri (雛祭り), littéralement “fête des poupées”. 

Le Hina Matsuri fait partie des fêtes traditionnelles japonaises influencées par la philosophie chinoise antique. En effet, la croyance populaire voulait que les jours à un chiffre, impairs, identiques à leur mois (1er janvier, 3 mars, 5 mai, 7 juillet, 9 septembre) portent bonheur.

L’origine de cette fête remonte à l’ère Heian (794-1185). A cette époque, les nobles avaient pour coutume d’acquérir des poupées extrêmement raffinées représentant le couple impérial et les membres de la cour, supposées absorber les malheurs et protéger des mauvais esprits. 

Ces poupées étaient alors exposées sur un escalier recouvert de feutre rouge, suivant un ordre précis :

– L’empereur (Odairisama, お内裏さま) et l’impératrice (Ohinasama, お雛さま) sur la marche la plus haute

– Trois servantes sur le deuxième niveau

– Cinq musiciens sur le troisième rang

– Divers personnages sur les niveaux inférieurs

 

Aujourd’hui, pour des raisons essentiellement pratiques, le nombre de poupées est souvent réduit aux deux principales figurines du couple impérial.

Des fleurs de pêcher peuvent également décorer l’autel de poupées. En effet, leur floraison a lieu à cette saison et on prête à ces fleurs le pouvoir de chasser les mauvais esprits. On place également sur l’estrade des hishimochi, des petits mochi parallélépipèdes tricolores – blanc pour la neige ou la brume, vert pour les bourgeons et rouge (ou rose) pour les fleurs de pêcher.

Les petites filles japonaises exposent les précieuses poupées dans les jours précédant le  avant la fin de la célébration, sous peine que le vœu ne se réalise pas. 

La symbolique liée à cette fête a évolué et de nos jours, il s’agit surtout de souhaiter une vie en bonne santé et pleine de réussite plutôt qu’un mariage. Il est de coutume que les petites filles portent un joli kimono pour l’occasion et partagent avec leurs amis et/ou avec les membres de la famille des pâtisseries traditionnelles. Les poupées, quant à elles, peuvent être remplacées par des kokeshi ou des origamis.