Le kakigōri (かき氷), la douceur rafraichissante de l’été

C’est un fait, le climat tropical de l’archipel met notre résistance à la chaleur à (très) rude épreuve durant l’été !

Heureusement, les Japonais inventèrent, il y a fort longtemps, LE dessert idéal à déguster lors des fortes chaleurs : le kakigōri (かき氷) !

 

À mi-chemin entre la glace et le granité, il y a… le kakigōri. Apparu durant la période Heian (794 – 1185), le kakigōri est une création ingénieuse qui consistait à stocker des blocs de glace dans les montagnes afin de consommer cette glace l’été venu. Une fois râpée, on ajoutait des sirops fruités – simple mais efficace ! Le processus n’étant pas à la portée de tous, seuls les nobles pouvaient se permettre ce petit plaisir rafraîchissant.

Avec le temps et l’évolution de la technologie (un certain Hanzaburo Murakami inventa une machine pour piler la glace sans avoir à la toucher et donc sans la faire fondre), le kakigōri s’est démocratisé pour devenir le dessert populaire que nous connaissons aujourd’hui. Sa simplicité et sa fraîcheur en font le met incontournable de l’été.

Il existe des dizaines de déclinaisons auxquelles chacun peut apporter sa touche personnelle : sirops  (la fraise et le melon sont les plus prisés), fruits, purée de haricots rouges, gâteaux, chantilly – les possibilités semblent infinies !

Rapide à préparer, bon marché, peu calorique (à condition de ne pas être trop gourmand sur les toppings…) et facile à se procurer tant il est populaire : vous l’aurez compris le kakigōri est un must à ajouter à votre liste gastronomique !

Les bonnes adresses à Tokyo :

  • Yelo : Roppongi ou Shinjuku
  • Sebastian : 7丁目-15 Kamiyamacho, Shibuya City