Japon insolite : les chiens-pèlerins

La richesse spirituelle du Japon n’est plus à démontrer ! Les traditions animistes, shintoïstes et bouddhistes sont ancrées dans la culture japonaise et les pèlerinages restent une pratique courante. Mais saviez-vous qu’ils existait aussi des chiens-pèlerins ?

Non, vos yeux ne vous trompent pas ! Il existait (et peut-être existe-t-il toujours) des chiens-pèlerins. Il ne s’agit pas d’une référence à leur race ou au fait qu’ils accompagnaient leurs maîtres sur le sentiers : ces chiens effectuaient seuls des pèlerinages. 

Origine et histoire des chiens-pèlerins

L’origine de cette pratique n’est pas datée mais des documents du XVIIIème siècle indiquent que le phénomène des chiens-pèlerins était déjà répandu dans tout l’archipel. 

L’explication est assez simple. Ces chiens étaient envoyés par des personnes qui n’étaient plus en condition d’effectuer les pèlerinages eux-mêmes, à cause de leur âge ou d’une maladie. Elles mettaient des offrandes (nourriture, argent, objets divers etc.) à l’intérieur d’une petite sacoche accrochée autour du cou du chien et le pèlerin canin était chargé de les remettre aux temples ou sanctuaires. 

Ce que cela dit de la société japonaise

Outre son caractère insolite, ce phénomène met en lumière différents aspects de la société japonaise.

Les chiens n’étaient pas complètement livrés à eux-mêmes. Ils étaient assistés par d’autres pèlerins qui leur offraient de l’eau et de la nourriture et les aidaient à se diriger le long des sentiers. L’existence même de ces chiens-pèlerins démontre donc cette faculté qu’ont les Japonais à vivre en harmonie avec la nature.

Par ailleurs, parmi les offrandes attachées au cou des chiens, il pouvait y avoir de l’argent. Le recours fréquent aux chiens-pèlerins dans tout le Japon est donc la preuve que ce système fonctionnait et que, par conséquent, les vols n’étaient pas une pratique courante. Cela met ainsi en évidence deux valeurs de la société japonaises : l’honnêteté et l’intégrité. N’hésitez pas à consulter ce petit article (en japonais) sur le sujet, les illustrations sont très jolies !

Enfin, cette belle histoire est une preuve supplémentaire (s’il en fallait une !) que les chiens sont véritablement les meilleurs amis de l’homme. Cette anecdote d’actualité le démontre : une patrouille canine constituée de 150 chiens veille sur la sécurité des enfants, notamment durant leur retour de l’école, et sur celle des populations environnantes. Leurs maîtres ont été volontaires pour prêter leurs anomaux qui, promenés dans les rues de Tokyo, s’assurent de consolider les liens qui unissent le voisinage.

De chien-pèlerin à chien-patrouille, il n’y a qu’une patte !


Poursuivez votre lecture :