Pop culture : monuments dédiés à Tokyo

Le Japon rayonne à l’international grâce à sa pop culture. L’animation japonaise, fer de lance de ce “soft power”, fait partie intégrante du patrimoine culturel nippon. Et pour preuve : en flânant dans Tokyo, vous croiserez en chemin d’étranges monuments mettant à l’honneur héros et créatures mythiques. Suivez le guide, on vous indique où les trouver !

Gundam 

C’est certainement l’une des constructions les plus impressionnantes célébrant ce monument (sans jeu de mots !) de l’animation. Avec ses 18 mètres de haut, ce robot grandeur nature, qui bouge et s’illumine, fait le bonheur des petits et des grands depuis nombreuses années. Vous ne pouvez pas le manquer, il se trouve juste en face du centre commercial DiverCity, à Odaiba.

Vous en voulez plus ? Un nouveau robot encore plus impressionnant se trouve maintenant à Yokohama !

Doraemon

On reste à Odaiba pour chercher Doraemon, l’un des personnages de manga les plus aimés dans l’archipel. Vous le trouverez sagement assis sur un banc, à l’entrée du centre commercial DiverCity. L’occasion d’une photo kawaii à souhait aux côtés de ce chat robot. 

 

Godzilla

On ne présente plus le célèbre kaijū (怪獣, littéralement « bête étrange » ou « bête mystérieuse »)  qui règne depuis des décennies sur la pop culture nippone.

Il existe 2 monuments majeurs mettant à l’honneur Godzilla à Tokyo. Le premier,  une tête géante, trône sur le Shinjuku Toho Building, dans le quartier du même nom. Le second, une statue de Shin Godzilla, est situé au Hibiya Chanter Square, dans l’arrondissement de Chiyoda. 

 

Lum, Tetsuro et Maetel, Astro Boy, Joe Yabuki

La ville de Nerima est réputée pour être la ville de naissance de l’animation japonaise (rien que ça !). Dans la rue piétonne Oizumi Anime Gate, vous trouverez 5 statues de bronze à l’effigie de Lum (Urusei Yatsura), Astro (Astro Boy), Joe Yabuki (Ashita no Joe), Tetsuro et Maetel (Galaxy Express 999). 

 


Poursuivez votre lecture !