Onsen et sento : apprenons à faire la différence

Que vous soyez de passage pour quelques jours au Japon ou bien que vous ayez choisi de vous y établir, les onsens et les sentos sont des expériences à faire ! Tout d’abord, c’est une expérience typiquement japonaise. De plus, c’est un excellent moyen de se détendre. Dans le cas où vous travaillez au Japon, vous aurez sans doute besoin de moments pour vous relaxer. Alors, onsen et sento : apprenez à faire la différence et devenez un pro du bain japonais !

Les onsens : sources thermales 

Onsen et sento : Intérieur d'un onsen
Intérieur d’un onsen

Commençons par les onsens. Un petit coup d’oeil sur les kanjis utilisés nous permettra d’en savoir plus. Onsen s’écrit 温泉, pour 温 qui indique la chaleur et 泉, la source. Il s’agit donc mot à mot de “sources thermales”. Cependant, à la différence de l’Europe ou les sources thermales ne sont guère exploitées, elles sont devenues un art de vivre au Japon. La géographie du pays fait que l’on peut en trouver dans tout l’archipel ou presque, y compris à Tokyo ou dans ses alentours immédiats. Certains de ces onsens peuvent être gratuits tandis que d’autres demandent un droit d’entrée. De nombreux hôtels peuvent aussi vous proposer une salle où se relaxer dans l’eau chaude. Tout près de Tokyo, Hakone est la destination favorite des amateurs. Toutefois, on peut aussi mentionner Kusatsu, un peu plus loin mais relativement facile d’accès et moins fréquenté.

Sentō : des bains communs de plus en plus luxueux 

Les sentōs (銭湯) sont historiquement des bains communs. À la différence des onsens dont l’eau naturellement chaude vient des profondeurs de la terre, les sentōs utilisent de l’eau normale. Par conséquent, cette eau est chauffée artificiellement. Ils sont alors plus abordables que les onsens. Autrefois, avant que l’eau courante ne se généralise dans tous les foyers, le sento était le lieu où tous les habitants du quartier se rendaient pour se laver. Cependant, leur fonction a un peu évolué de nos jours. Il existe même des “Super Sentōs” (スーパー銭湯) qui proposent en plus du bain classique d’autres types de bains (bains à bulle, bains à des températures différentes, bains électriques, etc…) et qui peuvent être plus chers que certains onsens.

Intérieur d'un sento
Les sentos sont souvent décorés de vues du mont Fuji

Comment se comporter dans les onsens ou les sentōs ? 

Que vous ayez l’occasion d’aller dans l’un ou l’autre, l’étiquette est pratiquement identique. En premier lieu, vous allez laisser tous vos vêtements au vestiaire pour ne garder avec vous qu’une toute petite serviette. Dans la salle principale, vous verrez des douches. Lavez-vous bien (vous verrez de quoi vous asseoir car les Japonais ont l’habitude de se laver assis). Attention, les bains servent à se relaxer et non à se laver ! Ce n’est qu’ensuite que vous pourrez vous relaxer dans l’eau. Quand ils se déplacent, les Japonais mettent généralement leur petite serviette devant eux pour protéger leur intimité. Une fois dans le bain, ils mettent la serviette sur leur tête pour éponger la transpiration. Commence alors la détente.

Pour résumer, voici les points essentiels à respecter :
– Déshabillez-vous complètement !
– Prenez d’abord une douche en position assise !
– Gardez votre petite serviette avec vous (mais ne la mettez pas volontairement dans l’eau non plus) !