Tanabata : la fête des étoiles

Tanabata, (七夕 ,たなばた),  littéralement la “7ème nuit”, est une fête traditionnelle issue d’une légende chinoise qui se déroule le 7ème jour du 7ème mois de l’année. Aujourd’hui majoritairement célébrée pour les enfants, ce festival vieux de plus de 1300 ans est l’un des festivals emblématique de l’été japonais.

 La légende d’Orihime et de Hikoboshi 

Il existe plusieurs versions de cette légende céleste. La déesse tisserande Orihime s’éprend d’un bouvier nommé Hikoboshimortel vivant sur terre qui tombe à son tour éperdument amoureux d’elle. Pour lui, la déesse quitte le monde céleste, l’épouse et lui donne deux enfants. L’empereur céleste contre cette union finit part retrouver sa fille et la fait revenir dans le monde des dieux. Pour empêcher le bouvier, bien décidé à retrouver sa femme, d’arriver jusqu’au royaume céleste, les dieux séparent les deux mondes par une rivière infranchissable, la Voie lactée. Cependant, devant les pleurs incessants de la princesse et de sa famille, les dieux leur accordent de pouvoir se retrouver une fois par an, la septième nuit du septième mois.

Tanabata est fêté le 7ème mois (7月 しちがつ juillet). Hors, dans l’ancien calendrier lunaire, le 7ème correspondait au mois d’août, c’est pourquoi selon les régions, le festival est célébré au mois d’août.  À Tokyo, Tanabata a lieu le 7 Juillet.

Que célèbre-t-on lors de Tanabata ?

À l’origine, il s’agissait d’une tradition aristocratique où chacun tentait de démontrer ses talents d’écriture en rédigeant des poèmes, qu’on laissait ensuite dériver dans un cours d’eau. Plus tard, cette pratique se diversifia, et les gens priaient dorénavant pour l’amélioration de leurs talents d’écrivain ou d’artiste en attachant des prières à des bambous.

Aujourd’hui, cette célébration a évolué comme le festival de vœux aux étoiles. La tradition veut qu’on écrit son vœux sur des tanzaku qu’on accroche ensuite à des branches de bambou. Cette journée veut 

A présent, le tanabata rassemble tous les éléments des festivals modernes, incluant fêtes, danses, performances, musique, chants et nourriture à foison… Le festival se conclut en brûlant ou en jetant les branches de bambou à l’eau, comme le faisait les nobles japonais avant lors de leur concours de poèmes.

Pourquoi parle-t-on de fête des étoiles ? 

Les deux protagonistes Hikoboshi et Orihime représentent respectivement les étoiles Altaïr et Vega. Elles forment, avec Deneb de la constellation du Cygne le triangle d’été symbolisé par les trois étoiles les plus brillantes du ciel de juin à septembre dans l’hémisphère nord. C’est également durant l’été que la voie lactée peut être observée plus facilement… 

Comment exprimer un vœu en japonais ? 

En japonais, les vœux se formulent souvent avec la terminaison suivante “ …. に Vますように“, littéralement “pour que …. se réalise / se concrétise.” 

Voici quelques exemples de vœux à faire à cette occasion :  

日本語 が 上手 に なります ように  – Je souhaite m’améliorer en japonais
JLPT に 合格 します ように – Je souhaite avoir mon JLPT 
家族 が 元気 に いれます ように – Je souhaite la santé à ma famille
日本 に  留学 できます ように – Je souhaite faire un échange au Japon
また 日本 へ  行けます ように – Je souhaite revenir au Japon
恋人 が  できます ように – Je souhaite trouver mon âme soeur / quelqu’un
すてきな人 に 出会えます ように – Je souhaite (pouvoir) rencontrer une personne remarquable

日本語 にほんご la langue japonaise
上手  じょうず  adroit, habile, bon
合格 ごうかく  succès, admission
家族 かぞく      famille
元気 げんき  santé, forme 
日本 にほん     Japon
留学 りゅうがく  échange universitaire
行けます いけます pouvoir aller
恋人 こいびと  amoureux, amoureuse, petit(e) ami(e)
すてきな ravissant(e), charmant(e), remarquable
人 ひと personne
出会える であえる pouvoir rencontrer

Et vous, quels sont vos vœux pour cette année ? 

Vocabulaire :
短冊 たんざく Litt. “Bout de papier”, sur lequel on écrit ses vœux
星 ほし Étoile
天の川 あまのがわ La voie Lactée
竹 たけ Bambou
枝 えだ Branche