Retour d’expérience de Rémi en visa vacances travail à Tokyo, promo AKI 2018

Pour sa rentrée d’automne, Rémi avait un objectif : revenir au Japon avec un visa vacances travail en poche afin d’apprendre la langue japonaise et découvrir le quotidien du pays qui l’avait fasciné trois ans plus tôt lors de sa première visite. Retour sur les premiers mois de sa nouvelle vie tokyoïte, en formation intensive de japonais avec hébergement en famille d’accueil japonaise. 

Pourquoi avoir choisi de participer à un séjour linguistique au Japon ? 

J’ai fait un premier voyage au Japon il y a trois ans sans parler un seul mot de japonais. J’ai eu l’impression de passer à côté de tellement de choses. En rentrant en France, j’ai pris des cours de japonais à lAssociation Japon et Culture de Lille car j’étais émerveillé par ce voyage. J’ai eu l’opportunité de faire un visa vacances travail au Japon et quoi de mieux que d’apprendre la langue dans le pays d’origine !


Qu’est-ce qui te motive à apprendre le japonais ? 

J’aime beaucoup le japonais, je trouve que c’est une belle langue avec de belles sonorités. J’aimerais parler le japonais couramment pour me faire comprendre et comprendre les Japonais, afin de pouvoir découvrir et visiter plus en profondeur le pays qui me fascine pendant mon visa. Bien sûr, l’écrit est tout aussi important pour pouvoir commander dans n’importe quel izakaya ^_^ Et pourquoi pas, à terme, trouver un travail au Japon.

Qu’en est-il de la méthode des cours ? Penses-tu avoir progressé en japonais ?

La séparation des cours de grammaire et de compréhension – pratique orale est efficace. Cela permet de voir de nouvelles notions et de les appliquer tout de suite.
Je ressens d’énormes progrès par rapport à mon niveau au premier jour du séjour.


Comment s’est passée ton expérience en famille d’accueil ?

La famille dans laquelle j’étais est très chaleureuse, j’ai été très bien accueilli. Les repas étaient copieux et très bons. J’ai même aidé à préparer certains repas (gyoza & tamagoyaki). La communication était bonne avec la maman, qui m’a appris beaucoup de vocabulaire utile pour la maison. Elle se faisait principalement en japonais, avec un peu d’anglais pour les passages difficiles. J’étais aussi libre de “faire ce que je voulais”, dans la limite du raisonnable ^_^ Si je voulais sortir le soir, je devais seulement prévenir avant 17h par exemple. Je garde un très bon souvenir de mon séjour en famille d’accueil !

Et enfin, aurais-tu une anecdote pour nos futurs étudiants ? 

Nous étions avec les camarades de cours dans un restaurant d’okonomiyaki, le jour où nous venions d’apprendre la forme verbe+かた おしえてください (indiquez-moi la façon de faire…).
En parlant avec une camarade de cette forme, j’ai utilisé l’exemple “作りかたおしえてください” (Indiquez-moi la façon de le préparer s’il vous plaît), alors qu’une serveuse était juste à côté de nous. Elle s’est retournée et a dit “OK”, et nous a montré comment faire l’okonomiyaki ^_^
On ne pouvait pas faire meilleur timing !

またねレミーさん ! 

Séjour linguistique AKI 2019
Du 6 octobre au 16 décembre
de 2 à 10 semaines 

Votre rentrée en immersion complète au Japon  jusqu’à 3 mois
Jusqu’à 150 heures de cours
Cours intensifs de japonais, tous niveaux
Hébergement en famille d’accueil
Activités et sorties culturelles
Et des rencontres inoubliables

Formule tout compris à partir de 154 000 yens