La fête du Setsubun à Tokyo

Ce dimanche 3 février, nous célébrons le Setsubun 節分 (せつぶん) au Japon.

Le Setsubun, ou la “fête du lancer de haricots“, est une fête nationale non chômée afin de marquer l’arrivée du printemps selon l’ancien calendrier lunaire. Littéralement, le setsubun signifie “la division des saisons” : la fête annonçait à l’origine le changement entre chaque saison. Aujourd’hui, la fête se réfère désormais au passage de l’hiver au printemps, période marquant un nouveau “cycle” ou une “nouvelle année”. 

Pour quoi lancer des haricots ? 

La tradition la plus répandue du Setsubun est le lancer de haricots, appelé le mame-maki, qui consiste à lancer/semer des graines de haricots grillées vers l’extérieur de la maison pour faire fuir les êtres malveillants ( les démons dits “oni” en japonais) et surtout, attirer la bonne fortune. Pendant ce processus, on crie alors la phrase :

鬼は外 福は内
Oni wa soto , Fuku wa uchi  qui signifie “Les démons dehors, le bonheur dedans”.

Le Ehômaki

Une autre tradition venant d’Osaka et popularisée dans les années 1990 par la chaîne de konbini 7 Eleven consiste à manger un long maki appelé Ehômaki  en une seule fois et sans parler le soir du setsubun dans la direction “ehô” de façon à être heureux pour le reste de l’année. 

La direction ehô 恵方 (えほう) est déterminée selon le signe du zodiaque de l’année et calculée tous les ans. Par exemple en 2019, année du sanglier, la direction Ehô est à l’Est-Nord-Est .

Où célébrer le Setsubun à Tokyo ? 

Le Sensô-ji à Asakusa
à partir de 11h30 
L’événement rassemble en général plus de 10 000 visiteurs dans le plus grand temple de Tokyo. Vous pouvez observer des parades de 11h30 à 13h30, puis le lancer de haricots commence vers 14h. 

Le temple Zojoji près du parc Shiba
de 12h à 13h.
Près de 3 000 visiteurs présents chaque année. 

Vocabulaire 

福 ふく    Bonne fortune 
鬼 おに Démons 
春 はる Printemps
豆撒き まめまき Lancer de haricots
撒く まく semer, répandre